Notre unité de recherche

Biologie et pharmacologie des plaquettes sanguines: hémostase, thrombose, transfusion

 

Recherche plaquettes sanguines

Les plaquettes sanguines jouent un rôle physiologique majeur pour assurer l’arrêt des saignements (hémostase) et, en pathologie, dans la survenue et l’extension de la thrombose artérielle (infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral et maladie artérielle périphérique). Des anomalies dans la production et la fonction des plaquettes sont à l’origine de graves maladies hémorragiques. En plus de leur implication dans l’hémostase et la thrombose, les plaquettes sont impliquées dans des processus non hémostatiques tels que l’inflammation, l’angiogenèse, l’immunité, le développement embryonnaire et la dissémination métastatique. Depuis plus de 30 ans, l’unité Inserm 1255 étudie le rôle des plaquettes sanguines dans son laboratoire sur des aspects liés à la biologie, la génétique, la pharmacologie, la clinique et la transfusion. Nos approches sont à la fois fondamentales et translationnelles. Le groupe est structuré autour de deux équipes interconnectées qui s’intéressent respectivement au rôle des plaquettes dans l’hémostase et la thrombose et dans la transfusion, ainsi qu’aux mécanismes et défauts de la production de plaquettes. Parmi les principales contributions de l’unité, nous pouvons mentionner: L’identification et la caractérisation des récepteurs P2 purinergiques pour l’ADP (P2Y1 et P2Y12) et l’ATP (P2X1), chacun d’eux ayant un rôle spécifique dans l’activation des plaquettes. Etude du rôle des récepteurs d’adhésion plaquettaire dont le complexe GPIb-V-IX, le GPVI et les intégrines des familles β1 et β3. Les agents pharmacologiques ont été développés en collaboration et certains sont en cours d’évaluation en phase clinique. Caractérisation moléculaire des patients présentant des défauts héréditaires plaquettaires, y compris ceux atteints du syndrome de Bernard-Soulier ou présentant des défauts dans les granules intraplaquettaires, la tubuline et le récepteur P2Y12. Des progrès ont été réalisés dans la physiologie et la pathologie de la mégacaryopoïèse, sur le rôle du microenvironnement cellulaire et ses contraintes biomécaniques, sur les mécanismes de passage à travers la paroi des vaisseaux sinusoïdes et de l’assemblage des microtubules. Dans la transfusion sanguine, mise en œuvre et caractérisation des processus d’inactivation des agents pathogènes dans les produits sanguins labiles, le plasma, les concentrés de plaquettes et les concentrés de globules rouges.

Equipe 1

Biologie et pharmacologiedes plaquettes

Responsable : Dr Christian Gachet

Equipe 1

Equipe 2

Biologie de la Mégacaryopoïèse et de la Thrombopoïèse

Responsable : François Lanza

Equipe 2

Microscopie électronique

Responsable :

Anita Michel


Fabienne Proamer, Jean-Yves Rinckel

Microscopie électronique

Microscopie optique

Responsable :

Nicolas Receveur


 

 

Microscopie optique

Animalerie

Responsable :
Monique Freund


Catherine Ziessel, Ketty Knez-Hippert

 

Animalerie